Construction d’un masque chenille ☁ Déguisement pour enfant

On continue la présentation des costumes sur le thème du carnaval de cette année : Alice au pays des Merveilles!

Florent voulait pour sa part, être costumé en chenille. Je ne sais pas exactement ce qui le faisait délirer sur ce personnage du conte mais une chose était certaine : le cahier des charges était … chargé!

D’abord, il voulait un masque qui recouvrirait tout son visage, de manière à ce qu’on ne le reconnaisse pas de prime abord (je pense que ça l’amuse beaucoup de passer incognito pour pouvoir crier un tonitruant « c’est MOIIII! », à ses copains!). Il fallait ensuite de grandes antennes et que le masque soit « rigolo ».

Du coup, on a passé un certain temps ensemble, à écumer les photos de chenille (de vraies chenilles, car vous le savez comme moi, en matière d’imagination, la Nature est absolument IN-CRO-YABLE!). Et on a sélectionné minutieusement chaque détail : les taches en forme d’oeil de l’une, l’alternance de couleur sur les antennes de l’autre, la diversité des « matières » (pelucheux, lisse, brillant, etc…) et nous avons dessiné un joli croquis d’intention….  

D’un coup d’oeil, je chiffrai le travail à plusieurs dizaines d’heures… et je ne m’étais pas trompée de beaucoup…!!!!

photos ©Les Moutons de Kallou®

Je suis partie d’une base de capuche que j’ai ensuite modifiée pour qu’elle recouvre totalement le visage. En vrai, elle ne recouvre pas tout à fait le visage : la « bouche » orange s’appuie sur le nez mais n’est pas jointive avec le bas du masque ce qui permet de respirer facilement… surtout avec les tissus choisis, polaire verte et fourrure bleue électrique, on a vite chaud!

J’ai commencé le travail par la réalisation des nombreux appliqués en forme d’oeil, motifs inspiré par la chenille Dryandra Moth.  Pour les coloris, on est resté assez chenille: fond en polaire verte, appliqués en feutrine blanche, fourrure bleue électrique à poils longs de ma réserve perso et pressions en résine oranges. Ces yeux en trompe l’oeil étaient à la fois rapides et faciles, mais en même temps super loooongs, vu le nombre d’appliqués à faire!

Pour les yeux, j’ai croisé lors de mes réflexions, une passoire à thé dans ma cuisine… Comme on voit très bien à travers les mailles, j’ai aussitôt sacrifié ma passoire à thé à grands coups de pince coupante et j’avais ainsi 2 magnifiques yeux globuleux au travers desquels, on pouvait voir parfaitement!
J’ai renforcé l’appliqué des yeux avec un entoilage épais type jeffytex et fait le contour de mes yeux au point de bourdon bien serré. Les 2 moitiés de passoires à thé y passaient parfaitement et je les ai fixées au masque avec quelques points de couture à l’intérieur.

Une fois le problème (finalement très simple) des yeux de ma chenille passé, s’est posé le tout-aussi-épineux problème des antennes! C’est bien joli de dessiner de belles antennes sur du papier, c’est une toute autre paire de manches de fabriquer des antennes qui tiennent bien! Surtout que Monsieur Gravité n’est pas là pour aider!! Bien au contraire!

J’ai pioché, pour le coup, dans les réserves de mon chéri : du fil électrique, bien épais (mais pas trop, sinon c’est trop lourd et trop difficile à manipuler)! Je pense que j’ai passé quelques mètres dans la confection de mes antennes qui sont en fait réalisées avec un seul long morceau de fil. J’ai réalisé une sorte de rond au centre, qui relie les 2 antennes. Comme ce n’était pas bien confortable sur le sommet du crâne, j’ai fait un « casque » interne en jeffitex (comme pour le masque du lapin). Et , « oh miracle! », les antennes tenaient parfaitement en place , même sur la tête d’un Zébulon comme Florent, mais en plus, on pouvait s’amuser à leur donner la forme qu’on voulait! Le fil électrique, c’est magique!

Somme toute, ce masque tant redouté, s’est finalement révélé plutôt « simple » à réaliser, une fois les problèmes techniques résolus! Les solutions se sont avérées pertinentes et le masque a tenu toutes ses promesses : épater les copains de Florent sans perdre ses antennes! Mission réussie!! :)

☁ That’s all Folks pour aujourd’hui! Prochain rendez-vous : le corps de la chenille (encore une « prouesse » technique, vous verrez! ;) )! J’espère que cette mise en bouche vous aura plu! ☁  

Vous aimerez peut-être ces billets :

  1. A pas de chenille ☁ Déguisement pour enfant
  2. Se payer une tête (de lapin) ☁ Déguisement pour enfant
  3. Tout miser sur l’as (de coeur) ☁ Déguisement pour enfant
  4.      

  1. pepette dit :

    très joli résultat ! il faut vraiment les aimer nos petits monstres pour se démener autant ! quelle imagination ! félicitations !

  2. Petits D'om dit :

    Que d’imagination, j’adore !

  3. Marie dit :

    Je suis épatée, notamment par le travail que ça représente… je galère déjà quand je fais des déguisements avec patron, donc chapeau bas !!

Répondre à Petits D'om Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*