DIY : des boites sensorielles d’Halloween terriiiifiantes! Tutoriel

Depuis 3 ans, je participe plutôt activement à la vie de mon village, et l’Association des Parents d’Elève de l’école de mes enfants me prend pas mal de temps (j’ai même été Présidente pendant 1 an, avant de décider que physiquement, j’avais du mal à tout assumer)…

Aussi, comme tous les ans, nous organisons une belle fête d’Halloween, avec plein d’activités à la clef!

Cette année, on avait décidé de faire une activité « expériences sensorielles », à la fête d’Halloween de l’APE de l’école, pour les plus grands.

L’idée était de leur faire plonger la main dans tout un tas de « choses dégoutantes ». On a bien rigolé en imaginant ce que l’on pourrait mettre dans nos boites de conserve, pour leurfaire « peur » ou leur faire froncer le nez de dégoût!

On est parti jusqu’au délire de mettre un poulpe avec ses tentacules dans une des boites… ^^ On n’a pas été jusque là mais on leur a dégoté de belles surprises : comme ces jolis petits vers de 3 couleurs qui gigotaient +++ (photo ci-dessus), des vers de farine et des vers de terre (on a, parmi les mamans de l’école, une maman qui travaille dans les appâts vivants : idéal pour une fête d’Halloween réussie!!)

Pour ma part, j’avais pour tâche de customiser un peu les boites de conserve pour le jour J, car il faut avouer que ça manquait un peu de charme! J’ai pensé au début coller de simples étiquettes pour les décorer, mais j’ai trouvé que cela faisait un peu cheap… alors on a élevé un peu le niveau et on est parti carrément sur du modelage!

Un petit avant (photo de droite) et après (photos ci-dessous) pour montrer la différence de rendu!

J’en ai réalisé 5, assez différentes et avec mon chéri, on est parti chacun dans nos délires! Au final, les modelages qui ne paraissaient pas si terribles, ce sont révélés être les plus effrayants, comme ce « bonhomme-singe », comme l’a appelé ma fille qui faisait un peu « monsieur patate » avant le maquillage!

On arrive à un rendu « réduction de tête » à la sauce  Jivaro (en un peu moins effrayant quand même)!

(La suite de l’article en cliquant sur lire la suite!)

Je voulais des formes bien différentes et assez suggestives pour conditionner mentalement les enfants : plus l’extérieur est bizarre ou effrayant et plus ils s’attendent à quelque chose d’incroyable à l’intérieur! Il fallait créer une atmosphère entre le cabinet de curiosité et le repère de sorcière, alors on a allègrement pioché dans le vocabulaire magique : des yeux, des os, des serpents, du « sang » (beaucoup!) et des étiquettes aux noms étranges…

Il m’a fallu, mine de rien, une petite semaine pour réaliser les 5 boites : le temps de séchage entre les différentes couches de modelage est un peu long car on ajoute pas mal de matière aux boites!
La peinture en elle-même m’a occupée une journée complète, avec un mix de techniques et de matières différentes (mais c’est aussi la partie la plus amusante). Aline m’a aidé sur la partie peinture, qui était plus facile à déléguer à des petites mains.

DIY : DES BOITES DE CONSERVE EFFRAYANTES

Première étape : on étale une couche épaisse de plâtre, carrément à la truelle, sans chercher à lisser. ça crée ainsi une belle texture qu’on viendra ensuite mettre en relief avec la peinture et les encres (c’est la partie blanche sur les photos).

Ensuite, on passe à l’étape modelage des différents pots. Pour cela, on fabrique une sorte de pâte bien malaxable et qui sèche à l’air sans fendre à partir de la recette suivante :

J’ai utilisé un verre en plastique pour mesure de référence, mais on peut prendre un plus grand contenant si on veut en fabriquer plus d’un coup.

Colle : 
- 6 mesures de farine
- 1 mesure de maïzena
- 1 mesure de colle blanche
Avec un mixer à main, mélanger l’ensemble des ingrédients avec suffisamment d’eau tiède pour obtenir une consistance de pâte à crêpe sans grumeaux.

Pâte à modeler : 
- Colle précédemment réalisée
- 1 mesure de plâtre en poudre
Dans un grand seau, mélanger la colle et le plâtre avec un malaxeur à plâtre et ajouter au fur et à mesure de la ouate de cellulose en vrac (voir photo). On doit obtenir une pâte souple, qui ne colle plus aux doigts et que l’on peut facilement modeler.

L’intérêt de cette recette est que l’on peut faire de grosse quantité de pâte à modeler, sans que cela soit trop cher…!


Pour mes boites, j’ai pioché dans ma collection d’yeux sécurité de second choix (je trie en effet mes yeux, pour ne vous proposer à la vente que ceux qui sont bien beaux)! J’en ai un certain paquet alors j’ai pu changer les formes et les tailles des yeux à l’envie!

On a laissé sécher ensuite, au soleil, pendant 3 jours. Le temps de séchage est malheureusement un peu long, en ce mois d’octobre. Evidemment, plus il fait chaud, et plus ça sèche vite!

Pour la peinture, j’ai utilisé aussi bien de la peinture en bombe (pour faire les fonds)  que des encres aquarelles (« Colorex » de chez Pebeo, avec une adoration pour les coloris Fauve 53 et Sienne Naturelle 35), de la peinture acrylique, ainsi que de la vieille peinture vitrail coloris rouge pour faire les coulures de « sang » (cela me permettait d’avoir un aspect brillant contrairement aux autres peintures qui sont mattes).
J’ai ajouté des clous, des « percings » avec des anneaux et j’ai ajouté un aspect « moisi » en saupoudrant un peu de flocage vert sur des plots de colle (le flocage vert sert pour le scrapbooking normalement).

J’ai parfait la décoration avec quelques jolies étiquettes que j’ai bricolées à partir de gravures anciennes. Je vieillis mes étiquettes en les tamponnant comme je l’avais expliqué dans le 8eme Mercredi de Kallou. Pour ces boites, j’avais également plastifié les étiquettes: comme les enfants plongeaient leurs mains dans des choses plus ou moins liquides, j’avais peur que les étiquettes ne survivent pas aux 3h de fête! ^^

Je ne vous ai pas fait de vidéo des enfants qui découvraient toutes ces surprises, mais je peux vous assurer qu’il y a eu beaucoup de cris, d’exclamations surprises, de yeux écarquillés, c’était PAR-FAIT! :D

Voilà, vous savez tout! Il n’y a plus qu’à vous y mettre!
J’espère que mon petit-grand tutoriel vous a plu!

 

Vous aimerez peut-être ces billets :

  1. Se payer une tête (de lapin) ☁ Déguisement pour enfant
  2.      

  1. Petits D'om dit :

    Elles sont extra et parfaites ces boîtes ! Je suis impressionnée par ce travail !
    Et à part les vers il y avait quoi d’autre à découvrir ?

    • Kallou dit :

      Il y avait une clef par boite à trouver, et l’une d’entre elle seulement ouvrait le coffre au trésor (on avait appelé le jeu « Fort Boyaux » ;) )
      Il y avait en plus des asticots une boite pleine de billes d’eau (les enfants plongeaient la main dedans les yeux bandés) et une boite avec des spaghettis bourrés d’huile et avec quelques raisins secs : dans le noirs, je leur faisait croire à de la cervelle hachée aux crottes de souris!! Il y en a plus d’un qui a refusé de mettre la main dedans dès que je mentionnais les crottes de souris!! hihihhi!!!

  2. pepette dit :

    de belles boîtes effrayantes, quel travail ! félicitations le rendu est magnifique (même si le terme n’est pas de circonstance).

  3. mamounette dit :

    Super, effrayant de beaute

Répondre à mamounette Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*