Le costume de Reine des Ténèbres pour Halloween 2018 ★ Part 1

Cela fait plusieurs années maintenant que nous proposons, à l’occasion de la fête d’Halloween (organisée par l’Association des Parents d’Elèves de notre école) un voyage onirique dans le monde troublant d’Halloween. Les enfants raffolent de cette immersion en univers étrange, où l’on se fait peur pour de faux (car ils me reconnaissent très vite ces petits malins!).

C’est l’occasion pour nous, (j’entend par ce « nous » de connivence, mon cher et tendre ❤, toujours complice de mes délires , ainsi que moi-même) de concocter pour les enfants des décors effrayants et cette année, nous leur avions préparé une salle sur le thème du cabinet de curiosité, mâtiné de laboratoire de sorcellerie.

L’idée était de faire une mini escape-game où les enfants devaient trouver 10 clefs cachées dans le décor, afin de pouvoir ouvrir un coffre. Le coffre contenait lui-même un indice (le mot triangle avec des lettres de scrabble), les aiguillant ainsi vers le trucage du meuble à potions, où se trouvait une sortie cachée… (je vous montrerai les différents éléments de décoration dans un prochain article).

© Copyright 2018 – Kallou – Les photos ne sont pas libres de droits.

Pour tenir ce cabinet, j’avais cousu un costume de « Reine des ténèbres », un petit peu intimidante, tant que je n’ouvrais pas la bouche! Les enfants me connaissant, ma voix me trahissait irrémédiablement et je n’ai pas beaucoup de talent en matière de théâtre pour pouvoir travestir ma voix de façon convaincante!

Avant de vous détailler le costume, une dernière photo in situ, de la Reine des ténèbres dans son cabinet, sublimée par mon ami photographe Pascal Reynaud, qui m’a fait le plaisir de me tirer le portrait! :D

(le post en entier en cliquant sur lire la suite!)

Je suis repartie, pour la base du costume, des éléments de la Reine de coeur (dont je n’ai, hélas, toujours pas pris le temps de rédiger un article).  Du coup, c’est l’occasion de vous présenter quelques éléments base du costume.

J’ai ainsi repris le bustier réversible que j’avais cousu l’année dernière. J’avais jeté mon dévolu sur un magnifique tissu Kenzo de ma collection de tissu pour l’endroit (l’envers est aussi un tissu Kenzo, mais dans les tons gris perle et orange fluo).
Comme je ne trouvais pas mon bonheur au niveau des patrons de bustier, j’ai réalisé mon propre patron : je souhaitais en effet un rappel des courbes du coeur (reine de coeur oblige) au niveau du décolleté et du bas du bustier …c’est un peu tiré par les cheveux, mais j’aime bien quand tout est raccord!


Le bustier étant un poil échancré, j’ai ajouté cette année une bordure de dentelle. J’ai repris la courbe du corset, en la décalant de quelques centimètres vers le haut et pour un joli fini, j’ai bordé la dentelle avec un élastique volanté en dentelle noire.

La partie dentelle est soulignée par un médaillon composé d’un cabochon camée « tête de mort » (c’est facile à faire, un coup de pistolet à colle et ça ajoute un petit détail pile dans le thème de la reine des ténèbres!). Je m’étais également fait une bague assortie, toujours avec le même camée mais monté sur bague (on l’aperçoit fugacement sur la photo in situ ci-dessus).

La bordure en dentelle est juste fixée par 3 points à la main, afin d’être amovible et de pouvoir modifier le bustier pour un prochain costume.
De même, j’ai remplacé le gros grain rouge de l’année dernière, par un gros grain noir, pour le laçage à l’arrière afin de coller au coloris de la Reine des Ténèbres!

Du costume de la Reine de coeur, j’ai également réutilisé le jupon bien froufrouté. La tenue d’un costume est souvent tributaire des pièces de « dessous », comme les jupons, les cages ou les faux culs, d’où la nécessité de se coudre quelques éléments de sous-vêtements.

Pour ce jupon, je suis partie d’une base de jupe princesse, cousue dans un taffetas un peu satiné, que j’ai ensuite allongé avec un volant très froncé et garni d’une dentelle au niveau de l’ourlet.
J’ai ensuite cousu des tunnels afin de pouvoir enfiler des baleines rigides : cela permet de donner du gonflant à la jupe en évitant l’effet cerceaux qui n’est pas très naturel…!

Pour l’arrière, j’ai froncé quelques mètres de triplure type crinoline (attention, on ne lave jamais de la crinoline, sinon on lui retire tout son amidon et cela n’a plus aucune tenue!!!), que j’ai cousu en les superposant les uns, les autres. Après 2 ans de service, je pense qu’il va falloir que je couse des petits renforts rembourrés sous les couches de crinoline car les volants ont perdus de leur volume….

Par dessus ce jupon, j’ai réutilisé un fond de jupe en satin noir que j’avais cousu à mes débuts (et qui a donc au moins 12 ans!). Comme ce fond de jupe était tout simple et pas assez long , je l’ai allongé avec une bande froncée en satin noir, agrémenté de dentelle au niveau des 2 ourlets (l’ourlet d’origine + l’ourlet de la bande ajoutée : cela permettait de cacher la couture de la bande ajoutée dans la dentelle!).
Le jupon blanc donne en effet beaucoup de volume, du coup, la jupe était un peu courte et on voyait la dentelle blanche…. pas terrible!

J’ai laissé le reste de la jupe noire tout simple car au final, on n’allait pas trop la voir, vu ce que j’avais prévu au dessus!

On passe maintenant à la sur-jupe rouge qui peut devenir carrément une traine! Prévoyez une ceinture en cuir comme moi si vous vous aventurez là-dedans, car vu qu’il faut bien 6 mètres de velours, cette traine fait son poids!!

Je suis partie du modèle 8363 de chez Simplicity (une pure merveille que je vais coudre tranquillement à mon rythme) que j’ai modifié pour l’adapter à mes besoins. J’ai un très joli tissu velours rouge en stock, qui accroche bien la lumière, bien lourd, en quantité suffisante (environ 6 mètres!!) et pas trop cher! La sur-jupe est vite assemblée puisqu’elle n’est composée que de 3 pièces, mais le fronçage est par contre une autre paire de manche!

6 mètres de velours épais froncé à la taille, vous imaginez sans peine que c’est épais… très épais même! Pour réussir à tenir l’ensemble, j’ai opté pour une ceinture en cuir, cousu à la machine avec une bonne aiguille à cuir et en faisant tourner le volant à la main … je ne sais pas si c’est conseillé, mais c’est la seule solution que j’ai trouvée! J’ai essayé quelques points à la main, mais vu l’épaisseur du tissu + le cuir, je me serai énormément fatigué à le coudre manuellement (avec le risque de finir avec l’aiguille plantée dans le doigt!)!

Dans les petits + que j’ai ajouté au modèle : j’ai ajouté à la ceinture 2 brides en cuir terminées par 2 anneaux rectangulaires (ce modèle, auquel j’ai retiré la coulisse centrale). Vous allez me demander pour quoi faire? Et bien pour coincer la traine dedans pardi!

Ca me permet en effet de remonter la traine à 2 niveaux, afin de pouvoir marcher dans la rue sans tout ramasser (ni tout abîmer). C’est rapide à mettre et à défaire, et même en position, je trouve que ça donne un style à la sur-jupe.

J’ai modifié également la fermeture de cette sur-jupe : j’ai cousu un système de ceinture réglable grâce à plusieurs pressions résine, ton sur ton avec la sangle grise, et articulée avec les mêmes anneaux rectangulaires (quasi carrés pour le coup).

Dans ma boite aux trésors, j’ai trouvé cette très jolie boucle de ceinture qui permet de fermer joliment la ceinture de la sur-jupe.
Enfin, j’ai acheté des masques têtes de mort pour 3 fois rien et je les ai fixé sur la sur-jupe avec des pressions résine : cela me permet en effet de les retirer et de mettre un autre accessoire à la place! Je pense ainsi réutiliser cette sur-jupe pour mon prochain costume qui sera sur le thème du cirque!

Enfin, pour donner du volume à cette immense traine, je me suis cousu 2 « paniers » sur les cotés : il s’agit plutôt de 2 petits coussins allongés attachés ensemble par une ceinture ajustable.

© Copyright 2018 – Kallou – Les photos ne sont pas libres de droits.

Une petite dernière photo pour la route! J’écris la partie 2 du costume rapidement, pour vous présenter le corset de cou, la coiffe des ténèbres et les gants de dentelle ainsi que le maquillage! (ça faisait un peu trop en 1 seul article!) ;)

☁ Darkement vôtre! ☁

Vous aimerez peut-être ces billets :

  1. Karaba la sorcière ☁ Déguisement de carnaval pour enfant
  2. Danse ta vie (couture pour gala de danse)
  3.      

  1. gargouillette dit :

    Absolument superbe ! Quelle magnifique travail et quelle imagination ! Bravo !

  2. Petits D'om dit :

    Il en faut de l’imagination pour concevoir un tel costume, je suis ébahie de tant d’inventivité et de minutie dans les détails ! Toutes ces heures de travail en valaient la peine, tu es absolument superbe ! (Et bravo pour les bonnes idées afin de pouvoir réutiliser le déguisement par la suite sur un autre thème)

  3. Martinev59 dit :

    Superbe réalisation .bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*