10 ans de créations : la Kallounette ! #10ans

Comment ne pas commencer avec la Kallounette, LA création qui m’a fait connaître de bien d’entre vous! Le patron est arrivé en Janvier 2011, après au moins 1 an de réflexion-essais-modifications afin de proposer une couverture nomade pratique pour les bébés.

Depuis, le patron de la Kallounette a connu 2 versions remaniées et fait de nombreux adeptes. C’est toujours avec énormément de plaisir que je vois vos kallounettes défiler dans mon fil d’actualité!

Pour l’anecdote, sur mes 3 enfants, seul Clément a porté une Kallounette! Aline et Florent étaient déjà trop grands pour en avoir une quand le patron est sorti (il faut dire que j’ai mis longtemps a tout mettre au propre!)! Et Clément a réussi à trouer sa toute nouvelle Kallounette en moins de 2 h : il gigotait tellement dans la poussette qu’on avait pas vu qu’il avait coincé une patte au niveau de la roue de la poussette! Grrrr!! ^^ 

Depuis, j’ai souvent décliné la Kallounette en cadeau de naissance : le cadeau super pratique et original, on a peut de chance que la maman en ait déjà une!

Il y a un peu plus de 2 ans maintenant, sous l’impulsion de certaines d’entre vous, j’ai révisé le patron pour le proposer également sans couture visible à l’intérieur. Cela a été également l’occasion de m’essayer aux tutos vidéos ce qui n’est pas si facile (mais avouons-le, hyper pratique pour vous!). Je vais essayer de continuer à vous proposer des tutoriels vidéos, même si j’ai un peu de mal avec!

Maintenant, je vous invite cordialement à venir poster vos photos de Kallounette sous le post de la page Fan (en commentaire), afin de faire la plus grande galerie de Kallounette (quoique la galerie du blog est bien fournie également, il n’est pas dit qu’on arrivera a dépasser le nombre de kallounettes présentées!) ! :)

Et à demain pour la seconde création des 10 ans des Moutons de Kallou! 

0

Répondre à Bidouilledebrico Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

10 ans de créations! J-10

Dans 10 jours, les Moutons de Kallou fêteront leurs 10 années d’existence!
Le premier article a été en effet publié le 28 Août 2007, tout juste 3 mois après la naissance d’Aline, dans un mouvement irrésistible d’envie de partager mes passions, mes créations… et aussi  de communication car à l’époque, j’étais un peu isolée dans ma maison en Caroline du Nord, avec mon petit nouveau-né.

En 10 ans, que de chemin parcouru! Tant de créations, tant de déménagements (aussi), tant d’aventures exaltantes! Je vous propose pendant ces 10 prochains jours, une petite « rétrospective » des 10 créations qui m’ont parues les plus marquantes. Je vous invite à venir partager également vos photos de vos créations en rapport avec celle du jour, sur la page facebook (en commentaire), ça me ferait plaisir de voir –  ou revoir – vos réalisations! :)  

10 ans, ça sonne aussi parfois comme l’heure du bilan… On repense aux jeunes années, complètement folles de boulot, où je travaillais toute la journée, tous les jours (même les week-end) et toute l’année (à part 15 jours de vacances en France par an)! Le rythme a bien changé, il a fallu s’adapter au calendrier français, lâcher un peu les Moutons pour s’occuper de mes 3 enfants que je ne voulais pas négliger au profit de mon travail…

On repense également à ce qu’était un blog il y a 10 ans, quand les tablettes et les smartphones n’existaient pas, qu’il y avait très peu de blogueurs « pro », que Facebook était balbutiant en France et Instagram encore inexistant… On se fait l’image d’un dinosaure qui a dû apprendre à évoluer et qui a certainement encore 1 train de retard!

On repense aux copines et à tous ces blogs géniaux qui ont disparus ou qui, comme le mien, ont pris des rides et publient si peu… J’en ai retrouvé certains sur Instagram ou sur Facebook avec plaisir, et je découvre de nouveaux blogs chaque jour avec beaucoup de joie (d’ailleurs, n’hésitez pas à m’en conseiller de nouveaux dans les commentaires!) …

J’ai eu besoin aussi d’une longue césure d’1 an encore, cette année. C’est curieux parfois ce besoin de s’éloigner un peu de sa passion, pour voir autre chose et vivre autrement, jusqu’à enfin ressentir cette sensation de manque. C’est dans le manque , la frustration et parfois la tristesse que se forge (chez moi en tout cas) cette formidable envie de créer, que les idées reviennent, que les doigts me démangent et l’envie revient! Le processus créatif est souvent mystérieux et surprenant!

Allez, en avant vers une nouvelle décennie de créations (soyons fou!) et rendez-vous demain pour la première des 10 créations qui m’ont marquée pendant ces 10 premières années! :)


3
  1. Petits D'om dit :

    Je re-signe pour 10 ans !

  2. Mokkona dit :

    Comme Petits D’om, je re-signe aussi, j’en reparlais dernièrement : ma première couture c’est quand même la turbulette japonisante, mon premier blocage : « poser le biais, mais ça se pose comment ??? Arrrrg Belle maman au secouuuurs », que d’émotions :)

Répondre à Bidouilledebrico Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Un costume d’oiseau qui donne des ailes!

L’année dernière, pour la restitution de théâtre d’Aline, il fallait un costume d’oiseau.

J’en avais repéré plusieurs jolies versions sur Pinterest et c’est forte de cette inspiration que j’ai entamé à la « One-Again » le déguisement pour Aline (sans patron donc)!

  photos ©Les Moutons de Kallou®

Confection des Plumes : il a d’abord fallu farfouiller dans le tas des chutes de tissus et sélectionner une gamme de couleurs: le bleu, le blanc et un peu de bling bling qui brille.

J’ai ensuite thermocollé avec un thermocollant double face mes tissus de manière à avoir un endroit en joli tissu à motifs, et un envers en cotonnade quelconque.

Continuer la lecture

6
  1. Petits D'om dit :

    Quel travail titanesque ! Le résultat est fabuleux !

  2. Esperluette dit :

    J’admire ton travail! Qu’il est beau ce déguisement, je comprends que les enfants se battent pour le porter à chaque séance de jeux!

  3. mariekafer dit :

    Félicitations pour ce magnifique rendu oui c’est du beau travail
    Bravo et bises

  4. Mara29 dit :

    Magnifique ! Bravo pour toutes ces inventions ….

  5. mamynette dit :

    Ouf quel travail ! Mais le résultat en vaut la peine. Bravo pour ta patience, car il t’en a fallu :-)

  6. Quel travail ! Ce déguisement est magnifique !

Répondre à Bidouilledebrico Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Cours de couture : clipser des yeux ou nez sécurité, les astuces.

Les yeux et nez sécurité sont utilisés pour les peluches, doudous ou poupées, pour ajouter une personnalité à son ouvrage facilement et rapidement, et pour assurer une certaine sécurité (attention toutefois, il n’est pas recommandé d’utiliser ce type de fixations pour les ouvrages destinés aux touts-petits, pour les moins de 3 ans, préférez la broderie!)

Les yeux ou nez sécurité peuvent être difficiles à mettre en place : les rondelles (en plastique ou métal) qui s’insèrent sur la tige, à l’arrière de l’oeil paraissent parfois trop petites au niveau diamètre. En fait, c’est très souvent le cas car ce qui est difficile à insérer s’avèrera impossible à retirer (et c’est le but des yeux sécurités : qu’ils soient impossibles à retirer à moins de détruire la peluche).

Anatomie d’un oeil sécurité

Pour que l’on parle bien de la même chose dans ces explications, je vous ai détaillé les différentes parties d’un oeil sécurité :

 - La rondelle, qui s’attache sur la tige de l’oeil sécurité (partie invisible une fois posé en place)
- L’oeil sécurité (la partie visible quand l’ouvrage est terminé), composé de la partie oeil et d’une partie tige.

La rondelle des yeux en plastique peut aussi bien être en plastique qu’en métal.  

Méthodes pour insérer facilement les rondelles sur les yeux sécurités

  • 1- La méthode à l’eau bouillante

Pour la méthode à l’eau bouillante, vous aurez besoin :

– d’un petit récipient pour y verser l’eau bouillante
- d’une pince ou pince chirurgicale (voir photo ci-contre)

Placer votre rondelle de sécurité en plastique dans le petit récipient et versez dessus l’eau bouillante. Laissez reposer pendant environ 5 minutes, le temps pour le plastique de bien se ramollir.

Ensuite, à l’aide de votre pince, récupérer votre rondelle dans l’eau : attention, c’est bouillant!
Positionnez votre oeil sur l’ouvrage (voir les conseils pour insérer une tige dans le tissu dans un prochain article) et insérez votre rondelle encore chaude sur la tige et poussez la rondelle presque jusqu’au bout : laissez quelques millimètres de jeu dans un premier temps! Retournez votre ouvrage sur l’endroit et vérifiez le positionnement de votre oeil ou de votre nez AVANT de clipser totalement votre rondelle : vous devez en effet vérifier que votre nez n’est pas de travers ou que votre oeil est bien positionné car une fois totalement clipsé, vous ne pourrez plus faire de correction!

  • 2- La méthode avec une rondelle de bricolage

Pour la méthode avec la rondelle de bricolage, vous aurez simplement besoin de chercher une rondelle dans la boite à outil, avec un trou suffisamment grand pour passer la tige de l’oeil à travers, mais suffisamment petit pour que la rondelle soit retenue! Choisissez une rondelle ayant des bords un peu larges pour pouvoir bien prendre appui dessus.

Positionnez votre oeil sur l’ouvrage (voir les conseils pour insérer une tige dans le tissu par ici : à venir dans une prochaine publication!) et insérez votre rondelle en plastique sur la tige puis votre rondelle de bricolage.

Poussez alors les 2 rondelles ensembles presque jusqu’au bout,  : laissez quelques millimètres de jeu dans un premier temps! Retournez votre ouvrage sur l’endroit et vérifiez le positionnement de votre oeil ou de votre nez AVANT de clipser totalement votre rondelle : vous devez en effet vérifier que votre nez n’est pas de travers ou que votre oeil est bien positionné car une fois totalement clipsé, vous ne pourrez plus faire de correction!

La rondelle de bricolage ayant des bords bien larges et bien droits, vous aurez ainsi une bien meilleure prise pour pouvoir pousser les rondelles en plastique : quand elles sont toutes petites, ce n’est pas facile d’avoir une bonne prise!

  • 3- La méthode au sèche-cheveux

Pour la méthode au sèche-cheveux, vous aurez besoin :

- d’un sèche-cheveux
- d’une pince ou pince chirurgicale (préférez une pince dont l’intérieur est dentelé : vous aurez un meilleur maintien de la rondelle).

Prenez votre rondelle en plastique avec votre pince et lancez votre sèche-cheveux à la chaleur maximale, proposée par votre sèche-cheveux. Soufflez l’air chaud sur la rondelle, en fonction de la chaleur de

votre sèche-cheveux, cette opération peut prendre plus ou moins de temps. Vous pouvez vérifier la malléabilité de votre plastique en pincent un peu votre rondelle avec votre pince (attention, pas avec les doigts car cela peut être très chaud!). En ayant précédemment positionné votre oeil sur l’ouvrage, dès que le plastique semble plus souple,  insérez votre rondelle encore chaude sur la tige de l’oeil sécurité et poussez la rondelle presque jusqu’au bout : laissez quelques millimètres de jeu dans un premier temps! Retournez votre ouvrage sur l’endroit et vérifiez le positionnement de votre oeil ou de votre nez AVANT de clipser totalement votre rondelle : vous devez en effet vérifier que votre nez n’est pas de travers ou que votre oeil est bien positionné car une fois totalement clipsé, vous ne pourrez plus faire de correction!

☁  Retrouvez toutes les astuces Couture dans la catégorie « Astuce » !   ☁

Pour ne plus rater d’Astuces, inscrivez-vous à la newsletter! :)

8
  1. wildmary dit :

    Super ! Merci beaucoup pour ces explications, je galère à chaque fois et il m’est arrivé d’aller découper la rondelle pour tenter de récupérer le tout :/

  2. M L BAYARD dit :

    super astuce pour fixer les yeux et le nez
    Merci

  3. Martine RIOU dit :

    J’ai mis des yeux sur un poupon en celluloïd, mais j’ai rencontré quelques difficultés pour la pose je ne pouvais pas retirer la tête , alors j’ai fais un trou , j’ai inséré la tige de l’oeil ds le trou avec de la colle glu ,mais je n’ai pas pu mettre le clip de bloquage , je pense que le risque est minime car le poupon a une cinquantaine d’années et que personne ne peut jouer avec .Mais j’avoue que j’aurais bien voulu mettre ce clip . Bonne soirée kallou.

  4. sadois josette dit :

    Super! Un grand merci!

  5. bycorte dit :

    merci pour ces supers astuces car je galère à chaque fois que je dois en poser

  6. Geraldine dit :

    Merci pour ces explications, car c’est pas évident à installer la première fois. Heureusement je suis tombé sur votre site.
    Merci encore !

  7. Forum scrap dit :

    Merci pour tes explications, c’est beaucoup plus clair pour moi. Ton article est vraiment bien documenté avec de nombreuses astuces. Je vais transmettre le liens de ton article à mes copines ;-)
    Merci, bonne journée.
    Juju.

  8. cel dit :

    merci pour ces explications…mais…quand on s’est trompé sur l’emplacement, comment les enlever stp ?
    merci d’avance et bonne journée !

Répondre à Bidouilledebrico Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*