Calao bicorne à l’aquarelle

J’ai eu le bonheur de partir en juin, en mission au Cambodge, dans la belle ville de Phnom Penh. C’est un long voyage, un peu à l’autre bout du monde et le dépaysement est garanti! Chaque coin de rue est un ravissement pour les yeux et à la fois source d’étonnement et de curiosité devant une autre culture.

Pour une dingue d’oiseaux, j’avoue avoir été comblée quand j’ai pu croiser de magnifiques calaos en goguette, picorant de petits fruits dans les jardins du temple de Wat Phnom (en plein centre de Phnom Penh)!

Copyright 2022 – Caroline Venencie- Les photos ne sont pas libres de droits.

Les calaos sont de très gros oiseaux, avec une envergure impressionnante. Ceux que j’ai rencontrés étaient habitués aux hommes et n’hésitaient pas à venir quémander leur nourriture aux badauds! Il m’a semblé que même les habitants de Phnom Penh étaient aussi émerveillés (voir étonnés) que moi de voir ces calaos bicornes… J’ai supposé que ces oiseaux ne devaient pas être si commun à croiser, en tout cas dans une grande ville comme celle-là…

Assez curieusement, malgré la taille impressionnante de leurs becs, ils ne pincent pas très fort au bout de leurs becs  : j’ai osé me laisser pincer la main par l’un d’entre eux et il me l’a pincé de façon assez délicate … (je pense par contre que ce doit être une véritable tenaille vers l’ouverture du bec!). L’extrémité de leurs becs leur sert surtout pour chercher de la nourriture, et notamment de petits fruits, ce qui explique peut-être la « délicatesse » de leur pincé.

J’ai réalisé une aquarelle pour me souvenir de cette jolie rencontre avec cet oiseau au bec si étrange! Les calaos ont en effet une espèce de casque assez proéminent au dessus de leur bec, et qui leur empêche totalement d’avoir une vision vers le haut (et du coup, de repérer leurs éventuels prédateurs au passage!!!). C’est évidemment ce qui rend leur allure si impressionnante et étrange!

Il semblerait que cet oiseau soit plutôt originaire d’un pays voisin : la Birmanie. Le calao  orne en effet le drapeau de l’état Chin. Cela pourrait expliquer la surprise des Cambodgiens quand ils l’apercevaient dans le parc…

L’aquarelle originale de cet oiseau exotique , le calao bicorne, au milieu de fleurs paradisiaques est disponible dans ma boutique! :)

Vous aimerez peut-être ces billets :

  1. Aquarelle d’un petit lapin Bélier!
  2. Exposition de mes aquarelles à Aix les bains
  3. Portrait à l’aquarelle de lapin fripouille
  4.      

Les commentaires sont fermés.