Cage à crinoline pour robe victorienne

Ces temps moroses, qui trainent en longueur m’ont donné envie de recommencer à rêver et à créer, sans attendre une invitation à un éventuel carnaval/fête/halloween qui ne vient pas…!

Du coup, ni une ni deux, j’ai commencé un looooong projet qui me fait envie depuis longtemps : une robe mode victorienne avec beaucoup d’ampleur, de froufrous, de détails, etc etc!

Pour la commencer, il faut entamer par ce que je qualifie « d’architecture » de la tenue, c’est à dire tous les dessous : corset, jupons, crinoline etc… En étudiant un peu la question, j’ai penché pour une cage à crinoline qui donnerait le volume dont j’avais envie pour un poids raisonnable (plutôt que d’empiler plein de jupons…). 

Pour la petite histoire, la crinoline a été inventée en 1856 pour remplacer justement l’empilement des jupons, beaucoup trop lourds et trop chers (le tissu était très onéreux). C’est en 1863 que la version elliptique de la crinoline apparait, avec un décentrement vers l’arrière. A la fin des années 1860, la tournure remplacera l’usage de la crinoline… Cette cage n’a donc été à la mode qu’une petite quinzaine d’années! ;)

Pour me simplifier la tâche, j’ai choisi un modèle de chez Truly Victorian, le TV142 (1856 Walking cage Crinoline).
Première erreur, car je voulais plutôt une cage à crinoline elliptique, c’est à dire avec le volume de la crinoline décentré vers l’arrière… A priori, le modèle existe dans cette collection de patron, mais mon dealer ne l’avait pas!

Qu’à cela ne tienne, j’ai donc adapté le patron que j’avais et j’ai rajouté cet empiècement en demie lune sur l’arrière, avec tout un jeu de rubans qui vient se plaquer sur les fesses, pour réussir à décentrer le volume!

© Copyright 2021 – Kallou – Les photos ne sont pas libres de droits.

Je vous passe la centaine de couture qu’il a fallu faire à la main pour fixer les rubans sur les goussets dans lesquels sont maintenues les baleines…! Mais le volume est bien décentré, comme je le voulais!

J’ai rajouté le cerceau du bas à postériori, car je n’ai pas songé un instant que les femmes de l’époque devaient plutôt faire 1,60m et non 1,75m… et ça me donnait l’impression d’aller un peu à la pêche, vu que le bas de la cage selon le patron m’arrive à mi-mollets…!

J’ai utilisé des baleines en plastique, et je pense qu’il aurait été préférable d’utiliser une version en acier : la cage manque un peu de poids et donc de plombé… C’est dommage… Mais je saurai pour la prochaine fois! ;)

Idem pour la taille : j’aurai dû choisir la taille du dessous pour que le laçage soit joli et ne se chevauche pas comme ici… Je craignais de ne pas pouvoir rentrer dedans! lol!

Au final, elle fera quand même très bien l’affaire pour ma tenue! Je vais coudre un jupon avec quelques kilomètres de fronces pour atténuer les éventuelles marques des cerceaux sur la jupe finale.

Et un immense merci à mon ami photographe Pascal, pour ces belles photos : c’est très compliqué d’arriver à se prendre en photo avec un tel volume! ^^

☁ Bonne semaine à tous et vivement la fin du confinement pour refaire la fête!! ☁

0

Les commentaires sont fermés.

Jupe Bohème en lin moutarde

The Jupe to sew en ce début d’année et que vous avez certainement déjà vue passer sur vos feeds!

Bref, j’ai fait le mouton et j’ai cousu une Jupe Bohème de Vanessa Pouzet! Bêêêêh! (en même temps, vu le nom du blog, on pouvait s’y attendre!).

Ma principale difficulté a été de choisir le tissu dans lequel la coudre…. :

- en coton? Mouais, Vu que c’est une jupe portefeuille, elle est censée s’ouvrir et on voit donc l’intérieur de la jupe, forcément blanc sur des cotonnades…

- en velours milleraies? Peut-être un peu rigide comme tissu pour un bon tombé…
- En viscose? Ouais, bonne idée!…. Ah! mince! Aucun coupon de 3 mètres de dispos dans ma tissuthèque!!
- en double gaze? Peut-être un peu vaporeux et j’ai un doute sur le tombé…
- en lin? Ah tiens, oui, pourquoi pas!? Merveilleux, il me reste un coupon de 5 mètres en lin moutarde!!
Et c’est parti!

(le post en entier en cliquant sur lire la suite!) Continuer la lecture

3
  1. Fanou dit :

    J’adore, j’adore… Et la forme de la jupe, et la couleur.
    Hate de voir la seconde avec les fleurs de ta grand mere

  2. AxelleC dit :

    Très jolie, j’adore la couleur !

  3. Crécelle dit :

    C’est très réussi. Bravo!

Tuto couture : la charlotte enduite couvre saladier ou « beeswrap » à ma façon (sans élastique et multi-taille)

Cela fait déjà plusieurs années que je travaille sur la question de produire moins de déchets…. cela devient de plus en plus dans l’air du temps et cela me réjouit de savoir que nous sommes de plus en plus nombreux à faire évoluer notre mode de vie, à être capable d’accepter de faire des « sacrifices » et à interroger nos habitudes de vie qui sont souvent dictées par le « j’ai pas le temps/c’est pratique/je fais ça depuis que je suis toute petite »….

Aujourd’hui, je vous présent un petit tutoriel 0 déchets sur : comment éviter d’utiliser du film étirable à tire-larigot !

Et comme je suis une grande flemmarde, j’ai adapté les différents tutoriels trouvés sur le net à ma flemmingite aiguë, afin de pouvoir adapter la même charlotte à plusieurs contenants (ça évite d’avoir trouze-mille charlottes dans le placard et de perdre bien entendu, celle dont vous avez besoin… le mystère des placards farceurs quand on a 3 enfants, si vous voyez ce que je veux dire!!!).

Petite cerise sur la charlotte : la couture est également excessivement facile car on n’a pas besoin de coudre d’élastique sur le tissu enduit directement (d’expérience, j’évite ce genre de méthode : on perd trop de cheveux à se les arracher quand on s’escrime à ce que le fichu élastique soit tendu, tout en cousant sur un tissu non extensible et coupé en rond, pour parachever la simplicité du projet!! ^^).

photos ©Les Moutons de Kallou®

(le post en entier  et le tutoriel en cliquant sur lire la suite!)  Continuer la lecture

3
  1. BIBI58 dit :

    Merci pour ce tuto. Je vais en réaliser pour mes filles qui sont elles aussi dans leur période « zéro déchet ».
    Amicalement.

  2. catherine dit :

    bravo vraiment une super idée

  3. Martinev59 dit :

    Pour aller jusqu’au bout du concept…utilisons nos tissus de récup (Pour faire le biais par exemple)…
    Ceci dit vos tissus sont très sympa!

Le costume de Reine des Ténèbres pour Halloween 2018 ★ Part 1

Cela fait plusieurs années maintenant que nous proposons, à l’occasion de la fête d’Halloween (organisée par l’Association des Parents d’Elèves de notre école) un voyage onirique dans le monde troublant d’Halloween. Les enfants raffolent de cette immersion en univers étrange, où l’on se fait peur pour de faux (car ils me reconnaissent très vite ces petits malins!).

C’est l’occasion pour nous, (j’entend par ce « nous » de connivence, mon cher et tendre ❤, toujours complice de mes délires , ainsi que moi-même) de concocter pour les enfants des décors effrayants et cette année, nous leur avions préparé une salle sur le thème du cabinet de curiosité, mâtiné de laboratoire de sorcellerie.

L’idée était de faire une mini escape-game où les enfants devaient trouver 10 clefs cachées dans le décor, afin de pouvoir ouvrir un coffre. Le coffre contenait lui-même un indice (le mot triangle avec des lettres de scrabble), les aiguillant ainsi vers le trucage du meuble à potions, où se trouvait une sortie cachée… (je vous montrerai les différents éléments de décoration dans un prochain article).

© Copyright 2018 – Kallou – Les photos ne sont pas libres de droits.

Pour tenir ce cabinet, j’avais cousu un costume de « Reine des ténèbres », un petit peu intimidante, tant que je n’ouvrais pas la bouche! Les enfants me connaissant, ma voix me trahissait irrémédiablement et je n’ai pas beaucoup de talent en matière de théâtre pour pouvoir travestir ma voix de façon convaincante!

Avant de vous détailler le costume, une dernière photo in situ, de la Reine des ténèbres dans son cabinet, sublimée par mon ami photographe Pascal Reynaud, qui m’a fait le plaisir de me tirer le portrait! :D

(le post en entier en cliquant sur lire la suite!) Continuer la lecture

3
  1. gargouillette dit :

    Absolument superbe ! Quelle magnifique travail et quelle imagination ! Bravo !

  2. Petits D'om dit :

    Il en faut de l’imagination pour concevoir un tel costume, je suis ébahie de tant d’inventivité et de minutie dans les détails ! Toutes ces heures de travail en valaient la peine, tu es absolument superbe ! (Et bravo pour les bonnes idées afin de pouvoir réutiliser le déguisement par la suite sur un autre thème)

  3. Martinev59 dit :

    Superbe réalisation .bravo!